7 histoires de logos

 

C’est vendredi, on complète notre série consacrée aux histoires des logos de grandes marques françaises. Découvrez les avant/après de Renault, SNCF, Ricard, Seb, TF1, Total et La Poste.

La marque automobile Renault a été officiellement fondée le 25 février 1899 par les frères Louis, Marcel et Fernand Renault. Nationalisée après la seconde Guerre Mondiale à cause de la collaboration des dirigeants avec l’occupant nazi, elle est privatisée en 1990. Les monogrammes de la marque ont disparu mais elle est aujourd’hui facilement identifiable grâce à la couleur jaune et à son losange métallique.
La Société Nationale des Chemins de Fer, SNCF, est une entreprise publique fondée en 1937. Elle affichait un chiffre d’affaires de plus de 18 milliards d’euros en 2009. La marque n’a rien gardé de son identité de 1938. Le principe de juxtaposition des lettres est effacé au profit d’un logo dégradé où cependant les lettres se suivent.
Ricard est une société française de distillerie fondée en 1932. Aujourd’hui, elle appartient au groupe Pernod Ricard et produit le fameux pastis le plus vendu au monde. Soixante ans après, la marque a gardé ses codes coloriels. L’emblème du soleil a été ajouté au bloc marque de couleur bleu.
Seb, crée en 1857, est le sigle de Société d’Embouteillage de Bourgogne. Aujourd’hui la marque réalise un chiffre d’affaires de trois milliards d’euros. Elle a gardé le même univers de marque. Le triangle rouge reste l’emblème de Seb, la typographie a été modernisée.
TF1, abréviation de Télévision Française 1 est la première et plus ancienne chaîne de télévision généraliste nationale française. Elle a pris son nom actuel en 1975. Radiovision PTT voit le jour en 1938 grâce à un émetteur fixé sur la tour Eiffel, nous sommes alors au début de la télévision.
Total voit le jour 1924, elle est aujourd’hui la première entreprise française en terme de chiffre d’affaires. Depuis 2003, elle utilise le globe comme emblème, cherchant à obtenir un statut plus écologique.
En 1879, un premier T pour « Télégraphe » forme l’enseigne P&T. L’apparition du téléphone, au tournant du siècle, ajoute un second T pour « Téléphone », puis pour « Télécommunications ». Les PTT traversent les deux Guerres Mondiales avant d’assister en 1959, à l’extinction du télégraphe. Les P&T renaîtront alors un temps avant d’intégrer la Télédiffusion en 1980. C’est en 1987 que la marque La Poste remplace définitivement et officiellement les PTT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *