Sport

Right to dream vise les étoiles

Partager

Facebook
Twitter
Suivre par E-mail
SOCIALICON

Right to dream change de logo. Cette académie de football accueille près de 100 jeunes d’Afrique de l’Ouest au Ghana. Académie sportive mais aussi scolaire, elle permet à ces jeunes de rêver et de devenir footballeur professionnel ou d’obtenir une bourse sportive pour étudier aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni. 

L’ancien visuel formait un cercle avec le nom de la marque dans une typographie très bold et colorée. Il reflétait le coté humain et reprenait les couleurs du Ghana : le vert, le rouge et le jaune. De plus, on pouvait voir une représentation du continent africain dans le «o» ainsi que la mention «Africa» dans la signature. Ces références à l’Afrique disparaissent dans le nouveau logo pour plus d’universalité. Tout d’abord, il est noir et plus lisible. Il peut être décliné en blanc ou sur fond rouge pour offrir un aspect humain mais reste compréhensible. On retrouve l’étoile pour l’emblème. Elle ne symbolise pas seulement le Ghana mais peut aussi faire référence aux élèves, considérés comme de futures étoiles. De plus, la boucle en haut permet de représenter une personne. L’emblème est alors l’alliance de l’humain et de la qualité technique. Cette boucle ne finit pas sa course et donne une impression de mouvement, celui des jeunes vers leur objectif. Elle fait écho à l’idée de «mouvement de transformation» de la marque. Enfin, le logo de l’académie entoure cet emblème de lignes rouges qui se multiplient vers l’extérieur. Ce n’est pas une seule personne qui est concernée mais tout un écosystème qui s’influence et progresse ensemble.

La signature est retirée et le nom de la marque se place sous l’emblème. Le noir et l’interlettrage assez faible donnent une impression d’unité au sein du nom. Les lettres sont bold et accentue le côté humain. Enfin, la typographie donne une petite particularité à la marque. Les «E» et les «T» sont taillés en biseau sur certaines extrémités et limitent le rigorisme des lettres capitales noires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More reads