Monabanq se débarrasse du superflu et de son ancien logo

Le match des banques en ligne continue. Parmi les premières à se lancer en France, Monabanq positionne son identité sur les gens avant l’argent et modernise son logo historique en prenant la vague de simplicité et de modernité sur laquelle surfent Boursorama, Fortuneo et consorts. Voir ici la vidéo de révélation du logo.Comparatifs_monabanq_2016

L’ancien logo marquait l’ancrage de la marque dans le digital avec un cartouche rappelant la forme des call to action et le point dérivé de l’ancienne écriture du nom : « monabanq.com ». Désormais, le digital n’est plus une exception et les représentations se sont simplifiées au même rythme que les usages.

Monabanq avait donc besoin d’un bon coup de jeune et notamment de se débarrasser des attributs inutiles de son ancienne identité qui la rendait compliquée à appliquer, voire illisible. Le cartouche noir, le trait rouge et la forme de feuille – ou papillon ? – ont ainsi été supprimés.
Reste le nom de la marque dont la typographie a été changée pour une Helvetica Neue. Un choix qui améliore la lisibilité tout en favorisant l’ouverture et l’accessibilité, signe distinctif de l’offre de la banque : pas de versement minimum, pas de contraintes de revenus pour ouvrir un compte.
La couleur historique vert clair a été conservée ainsi que la bichromie. « mona », tourné client, reste vert et « banq », tourné expertise, porte un gris anthracite. Le logo vit aussi en full blanc quand il est utilisé sur des visuels. Une identité minimaliste qui incarne pleinement la promesse de la marque : faciliter l’usage de l’argent pour améliorer la vie des gens, et ses valeurs : humanité et agilité. Mona avant la banque, les gens avant l’argent.

Monabanq_1 Monabanq_2 Monabanq_3 Monabanq_4 Monabanq_5 Monabanq_6

Agence : BeDandy

2 responses to “Monabanq se débarrasse du superflu et de son ancien logo

  1. Je trouve ça dommage d’avoir utiliser cette typo, ça retire à la marque toute personnalité, elle passe désormais inaperçu, surtout par rapport à d’autres banques qui adoptent un vrai logo à coté de la typo, même le nouveau Fortuneo a plus de personnalité alors qu’il adopte des codes plus tendances surtout au niveau du choix de la typo et de la couleur qui passe mieux au niveau du vert à l’écran (j’imagine pas à l’impression).

    Après je comprend le message « les gens avant l’argent », donc simplifié le logo est la clef du message pour ne pas paraître superficielle mais au contraire se concentrer sur l’essentielle de leur service mais au point d’utiliser une typo plus que surutiliser et se fondre dans la masse…

    J’aurais utilisé une autre typo à la place et changé de vert qui doit mal passé à l’impression comme le vert de numericable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *