Nouveaux logos

Ministry of Sound, nouveau logo sur le beat

Partager

Facebook
Twitter
Suivre par E-mail
SOCIALICON

00_logonews_mosDifficile de changer quand on est une légende. D’autant plus quand l’histoire nous rattrape. Telle est la triste histoire de Ministry of Sound qui troqua un logo légendaire pour une modernité sans âme.

En 1991, un DJ londonien fonde Ministry Of sound, un club spécialisé dans la house américaine en provenance de New York, Chicago, Détroit. Depuis, la maison a aussi créé un label, référence électro à travers le monde. La crème de la crème. Une histoire qui nous rappelle étrangement l’actualité des nuits parisiennes et l’intérêt croissant pour ce genre de musique électronique.

Un sujet intemporel que Ministry of Sound incarnait avec un logo intemporel, fruit d’une blague avec l’artiste Chemical X qui décida de reprendre le blason de la Chambre des Communes pour en faire le logo d’une boîte de nuit.
Depuis les 90s , les temps on changé et le célèbre club semble plus Berlinois que Londonien. Au logo style victorien succède un symbole minimaliste, moderne et…déjà vu. Formes géométriques, déclinaisons graphiques underground comme un graffiti, typo illisible, référence incertaine à l’univers du son, la nouvelle identité déçoit autant qu’elle peine à porter toute l’histoire et la substance du lieu mythique, repère dans la nuit londonienne et sur la scène internationale.

Rien de très distinctif ni de très distinguant donc dans cette nouvelle identité qui se complique la charte comme pour masquer son absence de sens.
Deux parenthèses qui encadrent un M, voilà un aperçu de la version minimale de l’ancien logo. Un retour à la version house ne serait pas de refus mais c’est une question de goûts…musicaux, aussi.
3x2_Ministry_of_Sound_4 3x2_Ministry_of_Sound_183x2_Ministry_of_Sound_9 3x2_Ministry_of_Sound_11 3x2_Ministry_of_Sound_13_1
Agence : Spin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More reads