Nouveaux logos

CNSA : Mars, la future colonie de vacances

Partager

Facebook
Twitter
Suivre par E-mail
SOCIALICON

Depuis la réussite du tout premier alunissage, le 21 juillet 1969 à 2h56 précisément, les agences spatiales internationales ont réalisé d’innombrables réunions « café, clopes, brainsto » pour définir les futurs challenges de la conquête spatiale. Après 3 paquets de malbo et 10 ristrettos bien serrés, l’objectif est définit : conquérir Mars.

NASA, ESA, ROSCOSMOS, JAXA ou DLR, les agences spatiales sont plus nombreuses que l’on ne pourrait le croire. Pourtant si certaines sont plus connues que d’autres, ce n’est pas pour autant qu’elles ne produisent rien. À titre d’exemple, l’Administration Spatiale Nationale Chinoise (CNSA) a dévoilé le 24 avril 2020, un nom et un logo de leur toute première mission visant à atterrir sur ladite planète Rouge…

Oubliez les noms du style « Mars Attack » ou « Red Star Galactica Invasion », l’Agence a décidé de nommer sobrement la mission « Tianwen-1 ». Cette Référence à un texte du poète chinois Qu Yuan pourrait se traduire en « Des questions pour les cieux. Zhang Keijan, chef de l’agence spatiale, justifie son choix, “Dans “Tianwen”, Qu Yuan a soulevé une série de questions en vers impliquant le ciel, les étoiles, les phénomènes naturels, les mythes et le monde réel, soulevant ses doutes sur certains concepts traditionnels et l’esprit de recherche de la vérité“. Auparavant connue sous le nom de « Huoxing-1 », la mission spatiale chinoise doit être lancée en été 2020, pour espérer atterrir courant 2021. Information intéressante, la mécanique céleste n’autorise les lancements de mission vers Mars qu’une fois tous les 26 mois, alors autant ne pas rater le coche…

Concernant le logo (chargé il faut l’avouer), plusieurs choses sont à remarquer. Premièrement, il représente le système solaire dans lequel nous évoluons. Les 8 planètes sont distinguables, ainsi que la Lune en tout petit à côté de notre tendre et belle planète terre… :’). Les couleurs correspondent aux sols et atmosphères de chaque planète. Le style est simple, inspiré du Flat Design, mais sûrement un peu trop complexe pour l’adapter sur plusieurs formats.

Si le Soleil est aux abonnés absents, les circuits de gravitation des planètes se joignent ensemble pour former la lettre « C », référence à la Chine (sans surprise). Chaque cercle s’imprègne d’une couleur évoluant du bleu ciel au bleu plus classique, grave erreur… Cette idée n’arrive décidément pas à quitter les logos des agences spatiales. Pour rappel, l’univers a toujours été plongé dans le noir et non le bleu… Exemple ci-dessous : à gauche l’océan, à droite notre univers.

Telle une signature du logo, « Mars » aux couleurs rouges orangées s’inscrit dans une typographie qui pourrait tendre vers celle de la NASA : futuriste, technologique et simple à lire.

Finalement que ce soit la Chine, les Etats-Unis, la Chine ou bien le Groenland, cette conquête de Mars reste sûrement l’une des plus excitantes aventures du XXIème siècle. Aucun homme n’aura réussi à aller si loin dans notre système solaire, hormis les habitants de Xersa-2, mais cela est une autre histoire. Voici un selflie de Georges, Eric et Patrick, mes amis rencontrés sur « Copains d’une autre planète.com. No fake promis. :)

Quoiqu’il advienne de cette aventure, prions pour que le premier humain à fouler le sol sur Mars repartira sans laisser le moindre bout de plastique… On a le droit de rêver non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More reads