Changements de logos

Sacem : Une injection Botox pour ses 169 ans

Partager

Facebook
Twitter
Suivre par E-mail
SOCIALICON

Un lifting pour la Sacem

Créée le 28 Février 1851, la SACEM, «Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique», donne le La «Pour que vive la musique» ! YEAAAAAAAAH (Bruit de guitare électrique)

Un retard vis à vis du secteur musical

Alors que la plupart des acteurs du secteur musical, tels que Spotify ou Itunes ont modernisé leur logo, la Sacem a du mal à cacher ses rides après 169 ans de service.

         

Un logo botoxé

C’est donc en 2020, qu’elle décide de franchir le cap pour prendre un rendez-vous avec le Dr Chirurgien-graphiste. Après deux trois piqures, voici le résultat :

La note rouge peinte à la main disparait pour laisser place à une nouvelle note qui englobe totalement la Sacem. Le lien entre musique et institution est définitivement soudé.

Adieu imperfection… Le tout devient lisse. La typographie stylo plume est rangée dans la trousse pour que celle de l’ordinateur prenne ses aises. Le logo quitte le XXème siècle pour rentrer définitivement dans le XXIème. «Less is more», la Société simplifie son logo pour le rendre plus adaptable à l’univers digital.

Le morne gris et le rouge flamboyant se mélangent pour offrir un bordeaux moins flashy. Le ton du site internet et des réseaux sociaux évoquent une ambiance musicale festive, où les couleurs évoluent comme les lumières d’un spectacle.

La cohérence avant tout

Attention tout de même lorsque l’on choisit un code couleur, il est important d’ajourner l’ensemble de son identité, au risque de briser son image moderne pour revenir à des tons plus institutionnels .

Bonne année !

Chacun prend ses résolutions pour 2020. Certains les respectent, d’autres non. La Sacem a bien tenu la sienne, on lui donnerait 20 ans de moins !

Un manque de prise de risque ?

Peut-être que l’injection Botox est un peu légère, le logo aurait pu se moderniser davantage. Mais après tout, la Sacem reste une institution centenaire. Alors faisons comme avec nos grands-parents, ne leur en demandons pas trop.

 

5 commentaires

  1. Desbled Pascal

    Bon, c’est mieux car la cohabitation de cette typo avec serifs et le côté brush des années 90 était vraiment de mauvais goût et tellement démodé.
    Dans ce nouveau logo, je ne comprends pas que l’italique du texte n’épouse l’angle d’inclinaison du fond du cartouche blanc ou rouge.

    • Vincent

      Merci ! Mais si ce n’était que ça ! Le déséquilibre entre sacem, le cartouche, la fine descente et l’ovale. Aucune note de l’agence à l’origine du massacre.

  2. Mouais

    C’est pour quand, l’article sur le rebranding de Mobalpa? On a connu ce blog moins à l’abandon et beaucoup plus réactif… :(

    • Logonews

      Pas marre de citer Mobalpa sur tous les (rares) articles qui sortent ?

      • Vincent

        Surement quelqu’un de chez d’Artagnan ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More reads