2 commentaires

  1. Pascal DESBLED

    Le gros changement est le rapport de proportion entre le nom et le symbole. L’ancien logotype donnait 70% au visuel et 30% au nom. Là on inverse les proportions. Dommage que l’on perde la dimension « diversité », « individualité » avec ces 3 silhouettes quasiment identiques. C’est maintenant le troupeau, l’uniformisation…

    • Ryan

      Pourtant, la « première » et la « dernière » des vaches de l’ancien logo représentent en réalité exactement la même et unique vache – ce que prouve les détails de son pelage. Or dans le nouveau logo, l’anonymat représenté par la simple silhouette des bovidés les tend potentiellement tous différents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More reads