Nouveaux logos

Catacombes de Paris : Angoisse & Mignonnerie

Partager

Facebook
Twitter
Suivre par E-mail
SOCIALICON

Passion cimetière

Ouvert au public dès 1809, le plus grand ossuaire du monde abritant quelque 6 millions de Parisiens s’est offert un nouveau logo. Avec plus de 500 000 visiteurs par an, dont la moitié provenant de l’étranger, il était essentiel de développer un design explicite, direct et sobre. Pour accomplir cette morbide aventure, Paris Musée s’est tourné vers Thomas Oudin de l’atelier Mo-to, associé au typographe Thomas Bouville. Fermez les volets, éteignez les lumières et plongeons ensemble au coeur du plus grand cimetière de Paris.

Minimalisme et «mignonnerie»

Le « C », véritable star du logo, cherche à évoquer les galeries souterraines par un jeu de défonce dans son contrepoinçon. Associée à deux ovales et un triangle, la consonne offre le symbole ultime des Catacombes de Paris : le crâne.

Alors que normalement, les Catacombes ont plutôt tendance à évoquer l’angoisse et le confinement, la simplicité de ce logo tant davantage à adoucir. À force de voir et revoir ce crâne, il m’est impossible de ne pas le comparer à la petite mort sur France TV. Nous aurions presque envie de câliner ce tas d’ossements dans nos bras.

Néanmoins, loin de vouloir transformer les catacombes de Paris en une farce, l’atelier Mo-to contrebalance la légèreté du crâne avec une typographie plus en accord avec le thème général.

catacombes_002.jpg

Le Dédale de Bouville

Le typographe Thomas Bouville s’est inspiré des inscriptions lapidaires qui ornent les murs des catacombes pour créer « Dédale ». Au travers de trois graisses distinctes, les lettres adoptent des caractéristiques structurelles différentes. Véritable hommage à l’ossuaire, la typographe s’inscrit dans une analogie avec le corps humain.

catacombes_011.jpg

Une typographie architecturale

Lorsque ce logo s’associe à une affiche, l’empilement des mots les uns sur les autres évoque les murets de crânes si propres aux catacombes, tandis que les défonces typographiques font perdre le regard dans les tréfonds de ce labyrinthe. Associé à la typographie « Dédale », les affiches donnent un sentiment d’angoisse à ce lieu, où les lettres s’évadent de par et d’autre, sans savoir ce qui nous attend de l’autre côté du virage…

catacombes_005.jpg

 Un hommage au Cimetière de Paris

Que ce soit la réflexion sur la typographie, sa disposition sur l’affiche, ou bien son logo en forme de crâne, l’atelier Mo-to a souhaité à tout prix respecter l’histoire de ce lieu, loin de toute parodie de Maison Hanté. Sans être dans le sensationnalisme, ce nouveau logo donne envie de plonger (ou replonger) dans les ténèbres de notre Capitale.

L’atelier : http://www.mo-to.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More reads