Culture

Warner Records prend son indépendance

Partager

Facebook
Twitter
Suivre par E-mail
SOCIALICON

Warner Bros Records opère un rebranding. La marque américaine du Warner Music Group devient Warner Records. Ce changement intervient après l’arrivée d’une nouvelle direction en 2017 et d’un déménagement du siège du label en 2019. De plus,  le groupe a pris son indépendance il y a 15 ans et les droits du logo «Warner Bros» ont expiré. 

On comprend alors que les lettres «WB» soient supprimées et que le nom «Bros» disparaisse du nom. Une toute nouvelle identité est créée. Le nouveau nom est présenté sur deux lignes en capitales avec une graisse importante. L’interlettrage est assez faible et offre un aspect humain au visuel. Cependant, le bas des lettres de «records» sont coupées, comme si le logo sortait du sol ou y entrait. Cela offre un peu de fantaisie à la marque dans un logotype qui semble assez neutre au premier regard. De plus, le «W» et le «R» ne sont pas alignés, la bras gauche du «w» sortant du cadre. C’est peut être pour suivre le mouvement du monogramme. En effet, il représente un disque noir disposé à coté du nom. Il est lui aussi coupé en bas et peut faire référence à un soleil levant ou couchant par exemple. Néanmoins, on peut aussi y voir un rappel au secteur de la marque. Il peut représenter un disque ou un vinyle d’autant plus qu’il est noir comme le reste du logo. Enfin, le monogramme est à la même taille que le nom alors que le précédent logo mettait clairement «WB» en avant. Cela crée un rapport d’égalité, un lien entre la marque et ses productions. De fait, Warner Records se construit une identité propre, proche de ses artistes et de ses clients. 

Agence : Pentagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More reads