Le nouveau GDF SUEZ : ENGIE

revealRIP GDF SUEZ. Le géant français du gaz et de l’électricité (+ de 150 000 collaborateurs dans le monde, près de 75 milliards d’€ de CA) s’appellera désormais ENGIE. Il semble assez difficile de savoir comment prononcer l’abréviation qui prend des allures d’acronyme anglophone. Visuellement, le logo semble vouloir reprendre les codes de l’ancienne identité de SUEZ, déjà difficilement étendue à GDF SUEZ. Comme si le groupe n’avait pas besoin d’une réelle identité visuelle pour se positionner à sa juste mesure sur le marché international et concurrentiel de l’énergie, soit par son nom, soit par son logo.
L’identité visuelle propose un mix de capitales et de bas de casse, la coupure du point sur le i est tranchante, sans lien apparent avec la rondeur des autres lettres, l’ensemble étonne et paraît daté des années 70. La symétrie des lettres ‘e’ et du ‘g’ ne pallie pas le manque d’identité et de force d’un ensemble, finalement assez mou. Engie était accompagné par Publicis Conseil et Carré noir.
648x415_nouveau-logo-choisi-groupe-gdf-suez-24-avril-2015

4622358_6_d48d_gerard-mestrallet-pdg-de-gdf-suez-et-isabelle_ce3c79a03434f3da708c97f6b1557718

10 responses to “Le nouveau GDF SUEZ : ENGIE

  1. Moi je le prononcerais comme « Energie » mais sans le « er », donc comme si je prononçais les initiales « NJ ».
    Mais le nom est un peu laid et étrange… sans parler du logo qui n’a aucune personnalité.

  2. C’est tout à fait ça, moi aussi je vois le début et la fin d' »énergie », mais je trouve ça faible.
    Ils auraient pu revenir sur « suez », ne serait-ce que pour la continuité historique.
    La dernière image, avec le logo bleu pastel, me fait penser à Evian.

  3. Manque plus que la chanson Angie des stones.

  4. La baseline est encore plus générique. Grands décideurs incultes en design + boites de luxe qui attendent le chèque sans prise de risque = frilosité = un beau caca digne du logo SNCF.

  5. C’est pas carré noir… c’est Stephen king :
    Under the dome
    https://wilmywood.files.wordpress.com/2013/06/domeday.png

  6. Je suis rassuré de savoir que je suis pas seul à avoir été déçu de la faiblesse de cette refonte d’identité. Je suis d’accord avec votre analyse et je trouve même que globalement c’est raté. Le nom est discutable, le traitement du dégradé et de la typo manque de modernité. Cela ne reflète pas, à mon avis, l’image d’un leader mondial de l’énergie. J’ai déjà hâte de voir la durée de vie de ce logo.

  7. Ce sont les Stones qui vont être contents, tiens ! Sérieusement, c’est une absence (oubli ?) d’identité, et un sacré bordel futur dans la gestion du dégradé dans le print (à voir avec la charte graphique…). Et j’ai tout de suite pensé à la prospection au pôle nord…

  8. Le souvenir de SUEZ est peu opportun, alors que SUEZ Environnement s’affirme en imposant son nom à toutes ses filiales depuis quelques temps (votre article http://logonews.fr/2015/03/19/suez-et-la-revolution-de-la-ressource/).
    Nom bizarre, et oui forcément on pense aux Stones.
    Evolution à voir…

  9. C’est la prononciation Anglaise de NG = Natural Gaz, et la contraction subliminale de NRJ = ENERGY (sans le R)
    Je confirme la typo est immonde, datée.
    1er détournement
    <img src="https://1fichier.com/?7fizx4xpcm&quot;

  10. On ne sait pas vraiment ce que cela signifie?
    Engie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *