France

Le Dieu du luxe ressuscite une marque désavouée

Partager

Facebook
Twitter
Suivre par E-mail
SOCIALICON

Juste avant les fêtes de Noël, sans tambours ni trompettes, le géant du luxe Bernard Arnault fait tranquillement renaître une marque disparue, positionnée sur le luxe et le sur-mesure, le malletier Moynat. Cette marque a de nombreuses qualités notamment celle d’avoir été fondée en 1849 mais aussi celle de créer une nouvelle concurrence à Goyard, Hermès ou bien même Louis Vuitton.

Cette légitimité historique s’affiche sur la devanture de la boutique de 200m2 ouverte début décembre 2011 rue Saint Honoré à Paris, après 35 ans d’absence pendant lesquels la marque est passée entre les mains d’actionnaires aussi divers que Scholl, Orocif ou Axa et enfin Bernard Arnault.

A l’origine, le malletier proposait également des produits d’entrée de gamme, aujourd’hui les premiers prix des sacs ne descendront guère en dessous de 1000 euros. La marque avait développé une grande diversité d’étiquettes de marques, l’identité visuelle finale est un signe des temps, élégant, en capitales plus incisées qu’une Gotham, proche d’une Oksana, bien équilibré et léger. Le quotidien Libération utilise également cette typographie pour les chapitres de rubrique en pages intérieures.

Après recherches, la typo est retravaillée mais la base est une Neutraface.

9 commentaires

  1. Anonymous

    trop fort…

  2. Thierry

    Bonjour,
    Une identité sobre qui joue sur son seul nom et un caractère linéale géométrique. Ce genre de typo est tendance, retour en 1927 – le Bauhaus.
    Je suis sensible à ce type de créa. Bravo

  3. Anonymous

    Géniale l’animation sur le logo de Logonews !!

  4. STTZ

    Bravo pour le Gif dans votre header ! J’adore ! Une idée vraiment sympa, LOGO NEWS a une vraie identité maintenant

  5. Harry

    C’est une gotham et pas une oksana…

  6. Alix - Be Dandy

    Merci STTZ et Anonyme pour vos encourageants compliments,
    Alix

  7. STTZ

    De nada Alix, j’aime dire quand c’est nul et j’adore dire quand c’est bien et là, c’est ROYAL !

  8. Thierry

    Bonjour,
    Message à Harry, le caractère typo nes pas le Gotham des chez Hoefler & Frere-Jones. Un rapide test et voilà. Il m’arrive également de me tromper. je tenais juste à éclairer nos lanternes.
    http://www.typography.com/testDriver/index.php?productLineID=100008
    Thierry

  9. Jean François Porchez

    Ce choix typographique « mode » va dans le sens contraire de la « légitimité historique » qu’ils semblent revendiquer.

    Coller a l’archétype du luxe, un sanserif géométrique ne suffit pas à reconstruire une marque qui n’a pas la même histoire que Chanel (sanserif géométrique)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More reads