Distribution

Aux USA, Sprite inonde les jeunes avec une nouvelle identité

Partager

Si son look n’a pas encore changé chez nous, la limonade du groupe Coca-Cola rafraichit son identité US et dévoile un nouveau logo accompagné d’un nouveau système visuel à l’occasion de la sortie de sa nouvelle campagne Heat Happens. Le troisième soda le plus vendu au monde cherche aujourd’hui à entretenir sa popularité auprès de la Gen-Z, plus réticents que leurs aînés à consommer des friandises et autres produits sucrés. Sortir du goût et aller vers l’attitude pour attirer les jeunes : c’est le pari de Sprite pour ce rebranding américain.

Une nouvelle dynamique audacieuse et sportive

Pour ce faire, la marque a totalement revu l’architecture de son logo. « The Splash », l’éclaboussure rappelant le « pschit » et l’explosion de fraicheur à l’ouverture disparait ainsi du logotype qui ne repose à présent plus que sur une seule typographie. Dans la lignée de ce que Coca-Cola s’est déjà appliqué personnellement, les courbes sont accentuées et affûtées, donnant un aspect plus bold et plus sportif au soda. Le désenclavement de la typo jusque-là encapsulée dans le Splash oblique permet de la libérer, de l’ouvrir et de la tourner à 45. Ainsi, on peut mieux apprécier la complémentarité entre le traitement italique de la police et sa nouvelle géométrie (le point du « i » s’incrustant parfaitement dans le creux dessiné par le « rit ») qui renforce le sentiment d’affirmation si cher à sa nouvelle cible en la liant à ses actifs historiques de fraicheur et de boisson solaire.

Qui reste liée à l’héritage frais et solaire de la marque

Au niveau du packaging, on voir réapparaitre « The Splash » comme une icône à part entière au sommet des cartons de canettes et sur les bouchons des bouteilles : un joli recyclage qui permet de conserver dans le système visuel une composante reconnaissable de la marque devenue trop encombrante alors qu’elle était utilisée en tant que cadre. Globalement, tout semble concilier à merveille l’héritage de Sprite et sa soif de jouvence dans les applis proposées : le curseur doit pourtant rester sous surveillance afin de ne pas déborder dans le trop streetwear comme le suggèrent la nouvelle iconographie et la typographie secondaires qui enfoncent le clou de l’attitude quitte à parfois perdre le twist fun de la boisson gazeuse.

2 commentaires

  1. PAQUIEN

    Vous n’avez pas souligné le point du i dont les lettres autour suivent la courbure, peti effet graphique apportant un peu d’originalité.
    Je pense que cela souligne les bulles gazeuses ?

  2. PAQUIEN

    Ah c’est aussi un héritage d’un ancien logo : https://i.pinimg.com/originals/ef/4c/1d/ef4c1d9fc5c0cf79c14ccebe6e9e76a9.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More reads