Changements de logos

La MGP affirme sa place

Partager

Facebook
Twitter
Suivre par E-mail
SOCIALICON

À l’origine créée pour et par des policiers, la Mutuelle Générale de la Police étend son champ d’action et inclut dorénavant les professionnels qui concourent à la protection des personnes et des biens en France : police nationale, sécurité privée, douane, administration préfectorale, administration pénitentiaire…. tous désormais sous la bannière commune de la MGP.

Auparavant, MGP avait pour signature manuscrite « La force d’être ensemble », accentuée par la présence d’un trait. L’acronyme MGP était en italique, en lettres capitales et avec un empattement. Encadré par deux lignes horizontales, le nom semblait ainsi fixé. L’identité avait une illustration représentant la France, sur un fond hexagonal aux couleurs tricolores : l’allusion à l’État était ainsi très présente. Le logo n’était cependant pas moderne et manquait de simplicité. Il y avait également une cohabitation confuse entre d’un côté la typographie manuscrite et en bas de case, de l’autre celle en lettres serifs et en capitales.

Aujourd’hui, le logo affiche un côté digital, simple et direct. En effet, il y a eu un réajustement de cohérence typographique. Toutes les lettres sont dorénavant en capitales, en bâton et sans empattement. La signature n’est plus manuscrite, et se situe sous le nom de marque, proche comme si elle était d’ailleurs partie intégrante de MGP. La signature s’est donc modifiée et devient « La mutuelle des forces de sécurité » afin d’unir la nouvelle cible de la MGP. Les couleurs ont également changé : un bleu plus profond ainsi qu’un rouge tirant sur le rose dynamisent le logo. Ce sont deux couleurs digitales qui évoquent aussi une forme de proximité par le rouge-rose, couleur davantage bienveillante et humaine. D’autre part, l’allusion à la France reste également plus discrète : ces couleurs sont finalement une évocation moderne des couleurs françaises, avec le désir de ne pas afficher franchement un patriotisme bleu-blanc-rouge.
Enfin, il apparaît des lignes horizontales, décalées les unes par rapport aux autres sans pour autant être totalement séparées. Elles donnent à l’identité une impression de mouvement. En même temps, le terme « MGP » paraît fixe et stable entre ces lignes mobiles : une manière de souligner que la marque évolue mais reste ancrée dans la réalité, dans le présent.

Ainsi, la nouvelle identité de la MGP joue sur le mouvement et la stabilité. Résolument moderne, la marque affirme une réelle force.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More reads