France

La Cour des comptes se dote d’un sceau

Partager

Facebook
Twitter
Suivre par E-mail
SOCIALICON

Logo_Cour_Des_Comptes

La Cour des comptes, juridiction financière française chargée de contrôler la régularité de l’usage des fonds publics et d’en informer le Parlement, le Gouvernement et les citoyens, dévoile sa nouvelle identité visuelle. Cette institution bicentenaire, présidée par Didier Migaud depuis 2010, choisit d’uniformiser son identité, précédemment composée de plusieurs déclinaisons différentes, et de s’offrir un logo unique, « plus accessible aux citoyens. »

Le double « C » historique de la Cour des comptes est conservé, clin d’oeil à l’ornement présent à l’entrée du Palais Cambon, siège de l’institution. Il est inclus dans un cartouche circulaire donnant à l’ensemble l’allure d’un sceau. La mention « Cour des comptes » s’inscrit dans une typographie sans serif. Le tout s’illustre en noir et blanc dans une quête de « sobriété et d’élégance. »

L’agence Havas Paris, qui a remporté la refonte de l’univers graphique de la Cour des comptes après une consultation d’agences en 2013, dévoile également le nouveau code couleurs offert aux différentes publications de l’institution dans une logique de gain de lisibilité pour le citoyen.

Cette identité, créée par le pôle design de l’agence sous la direction de Christophe Coffre, sera déclinée à l’ensemble des chambres régionales et territoriales des comptes et représentera également l’institution à l’international.

Logo_Cour_Des_Comptes

Logo_Cour_Des_Comptes

Logo_Cour_Des_Comptes

Logo_Cour_Des_Comptes

Tout sur l’actu des logos dans le public.

4 commentaires

  1. @ptitmorveux

    Une typo non travaillée et un cercle dans un cercle avec un logo qui existait. Combien est-ce que cela a coûté au contribuable ?

  2. Mr Escher

    C’est très pauvre je trouve !
    Ils auraient pu aller plus loin.

  3. une fille

    Moi j’aime. C’est intemporel. C’est déjà ça.

  4. Gasse

    L’article est un peu inexact. En effet, la Cour change de logo en même temps que de Premier président. Chacun veut imprimer sa « marque ». A la fin du siècle dernier, avec André Chandernagor, c’était deux C l’un dans l’autre ; puis avec Pierre Joxe, le jacobinisme est revenu en force et la Cour a pris le même logo que les ministères avec drapeau ; avec Philippe Seguin, on est revenu à un logo avec deux C un peu plus travaillé que le premier ; et, patatras, avec Didier Migaud on se dote d’un logo à mon sens moins bien que le précédent. Le logo servait surtout au papier à lettres et au cartes de visite. Le « sceau » que l’article reproduit pour « avant 2014 » n’était pas le logo de la Cour, mais était une marque reproduite dans les coins de la jaquette des rapports publiés ces dernières années, en reprenant le dessin des C du premier logo cité. Je ne peux malheureusement illustrer mon propos car on ne peut copier des images dans le cadre de cette réponse.

Répondre à une fille Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More reads